Case studies 2016-12-12T16:54:26+00:00

Case study 1 : Secteur bancaire

Une agence média a dû réagir au plus gros scandale qu’un de ses clients ait connu.

Il a fallu assurer la sécurité de la diffusion publicitaire de de la marque pour en protéger la réputation. L’annonceur et son agence ont choisi la solution Adledge pour pouvoir assurer la sécurité de la diffusion en fonction des besoins de l’annonceur.

Adledge a immédiatement pris en compte cette situation et a travaillé avec l’agence et la marque pour que celle-ci soit gérée de la meilleure façon possible.

Sur 1 milliard d’impressions sur l’année 2014, les solutions Adledge ont permis de bloquer 8 millions d’impressions en situation dommageable pour la marque et par rapport à des mots-clés spécifiques liés à l’amende infligée.

Case study 2 : Site d’informations

Les bonnes pratiques : 

  • Isoler les performances des différents types de campagnes : renseignement des stratégies dans l’interface Adledge : Performances/Branding
  • S’informer sur les différents segments achetés afin d’adapter les créations.
  • Tester des formats visibles, impactants : analyse de tous les formats grâce à la granularité Adledge.
  • Suivre et maîtriser l’impact de la répétition par stratégie de ciblage : suivi des remontées quasi en temps réel
  • Comprendre comment les leviers actionnés se complètent les uns les autres (dans votre cas précis) : analyse des retombées, grâce aux rapports et graphiques présents dans l’interface Adledge.

Et ensuite:

  • Analyser l’impact grâce aux rapports et graphiques de l’interface Adledge.

Un site d’information a souhaité effectuer un audit sur leur site pour mesurer la visibilité et l’efficacité de leurs rubriques entre elles ainsi que des positions au sein de ces rubriques.

L’audit a porté sur 5 rubriques (business, finances, industries, politique& société, patrimoine) et 3 positions (Pav 1, Pav 2, Mgb 1).

Grâce à la granularité de leurs technologies, les solutions Adledge ont pu apporter au client les réponses souhaitées.

Il a été possible de fournir par rubrique et par position les performances de visibilité, d’une part selon la norme IAB et d’autre part, selon la norme demandée par le client (entre autres : 80% de surface vue minimum au lieu des 50% standards).

Le client a également pu obtenir un tri par rubrique, puis par position selon le taux de visibilité désiré.

Il a également eu accès aux pages dont les publicités n’étaient jamais vues.

Le site d’information a pu constituer une offre adaptée pour chaque annonceur. Ils ont pu optimiser et valoriser les emplacement de leur inventaire et obtenir:

  • Une offre plus attractive
  • Des emplacements mieux valorisés